Archives mensuelles : novembre 2016

Transition vers l’économie circulaire, let’s Do Circular !

Et si nous changions notre discours sur les enjeux environnementaux auxquels nos sociétés sont confrontées. Et si ces défis n’étaient plus présentés comme un fardeau, mais comme des opportunités d’innovation et d’une croissance de qualité.

L’Institut Montaigne vient, ainsi, de publier un rapport « Economie circulaire, réconcilier croissance et environnement», jetant les bases d’un nouveau récit, lequel a le mérite d’être pragmatique et attractif.

Avec ses compétences, Batida participe à ce travail pédagogique et crée Do Circular , le premier portail vidéo de l’économie circulaire. Son objectif : contribuer à rendre visible le changement et ses bénéfices économiques, environnementaux et sociaux.

site-accueil

Le You tube de l’économie circulaire

Devenir irréprochable en matière d’impact sur l’environnement devient, pour tout acteur économique, un impératif. C’est aussi pour les entreprises un formidable moyen d’accroître leur compétitivité et de se différencier. Surmontant les inhibitions habituelles, les blocages sociaux et culturels, nombre d’entre elles se sont emparés des leviers de l’économie circulaire pour produire autrement, mieux, tout en satisfaisant les besoins croissants de consommation. Leurs initiatives sont cependant peu visibles et peu relayées.

Do Circular a pour objectif de rassembler et recenser les vidéos réalisées par les différents acteurs économiques du secteur public ou privé, engagés dans les différents domaines d’action de l’économie circulaire. Approvisionnement durable, écoconception des biens ou services, écologie industrielle et territoriale, économie  de la fonctionnalité, consommation responsable, allongement de la durée d’usage, recyclage et valorisation des déchets et surplus sont ainsi illustrés en vidéo. Grâce à ce support, ces actions sont aisément partageables dans l’environnement digital et notamment sur les réseaux sociaux.

Do Circular assure également un référencement pertinent de ces initiatives, en s’appuyant sur les définitions des champs d’action de l’économie circulaire et à l’aide de nombreux mots clés régulièrement mis à jour.

La preuve par l’image

Parmi les vidéos à voir sur Do Circular, vous pourrez découvrir l’initiative de Biotop , un réseau de 95 entreprises rochelaises, engagées dans le développement de l’écologie industrielle et de l’économie circulaire au niveau de leur territoire.

do-circular-biotop

Le réseau Biotop a conçu et réalisé un produit innovant, MELTING POT, en réemployant du marc de café, produit par une entreprise de torréfaction, membre du réseau, mélangé à des coquilles de moules, des fibres de bois et des briques concassées par d’autres entreprises locales. Ce substrat, associé à un tapis pré-végétalisé réalisé à partir de sacs à café, offre un support de culture très performant.

Ce travail multi-partenarial a permis d’élaborer une solution de végétalisation de toiture à base de matériaux 100% recyclés d’une grande efficacité. Elle est, désormais, proposée à tous les professionnels impliqués dans une démarche d’urbanisation durable.


batida-do-circular

Do Circular est une initiative de notre agence, un signe de notre engagement et notre contribution en faveur d’une mutation vers un nouveau modèle de croissance compatible avec la préservation de notre environnement et créateur de valeur partagée par tous.

Le site Do Circular a été réalisé par l’Agence Digitale FrametonicLe logo a été conçu par notre Directrice Artistique Valérie Pasmanian.

Un grand merci à eux !

Publicités

Retour du monde

Nous venions de les rencontrer qu’ils partaient déjà et puis, leur boucle bouclée, ils sont revenus cet automne. Pendant un an, Jules Coignard et Raphaël Masvigner, les co-fondateurs de Circul’R, ont arpenté le monde pour rencontrer ceux qui agissent déjà, ceux qui pensent pour demain, ceux qui le transforment au quotidien. Ils ont collecté des témoignages éparpillés pour raconter une nouvelle histoire,  un récit à l’échelle de notre planète, affranchi des velléités politiques et des exposés catastrophistes, une chronique d’hommes de bonne volonté.

boys-copie

Heureux comme Raphaël et Jules

Ils se sont envolés de chez Airbus Group, après s’être rencontrés au Mexique, où ils travaillaient tous les deux. Jules et Raphaël avaient fomenté ce projet fou de faire le tour du monde en quête des initiatives et des acteurs de l’économie circulaire. Ce nouveau modèle économique s’appuie sur le développement durable des activités économiques, compatibles avec une croissance moins polluante, économe en ressources naturelles et limitant le rejet de déchets.

Ils lancent Circul’R et bénéficient rapidement du soutien de partenaires institutionnels, ce qui leur permet de prendre la route en mars 2015. Un crowdfunding lancé à mi-parcours leur apporte les moyens supplémentaires nécessaires à l’achèvement de leur voyage. Le road trip des garçons est balisé, parcourir 4 continents et 22 pays, rencontrer au moins 100 initiatives liées à l’économie circulaire et mettre en relation des personnes souhaitant partager des expériences similaires.

Batida, en back office, assure pendant plus d’un an les relations de Raphaël et Jules avec la presse pour qu’à leur retour, ils puissent capitaliser sur les nombreux contacts noués en France et lancer leur grand projet entrepreneurial.

Un retour, plein d’usage et raison

Septembre 2016, Jules et Raphaël reviennent à Paris, enthousiasmés. Leur pari est totalement réussi : ils ont recensé 150 initiatives marquantes, mis en relation plus  de  100  acteurs,  animé  des  conférences  dans  13  pays  et  mobilisé  sur  les  réseaux  sociaux  une communauté de followers conquis par leur ambition. Ce tour du monde qui a duré 17 mois est aussi une belle histoire d’amitié, de celle qui se forge dans un rêve commun, se fortifie dans le quotidien partagé, se cimente dans les rencontres et se cristallise dans le partage de la beauté du monde.

Raphaël et Jules ont tout cela à raconter bien sûr : dire l’intelligence des hommes, préoccupés d’écologie et de développement social, témoigner de leurs capacités d’innovation, confirmer que les modes de pensée, de fabrication et de consommation peuvent évoluer. Mais au-delà de cet horizon, ils sont déterminés à agir, à être parties prenantes de l’économie circulaire pour en accélérer le développement. Ils créent aujourd’hui la start-up Circul’R pour poursuivre les missions de leur tour du monde : le partage de connaissances et d’expériences, la sensibilisation et l’aide aux porteurs de projet.

Batida est toujours à leurs côtés pour les aider à faire circuler ce discours positif et pragmatique. A lire, ici, le dossier de presse de leur retour.

 

Work hard, Play hard – The Circul’R way

Aller plus loin avec Circul’R

www.circul-r.com

www.twitter.com/circulR

www.facebook.com/circulr

 

Dilatation de la zone de confort

Et si la voiture était un adjuvant dans la quête d’une vie plus agréable, un espace unique permettant tout : les explorations audacieuses comme les trajets familiers, la relaxation comme la jubilation.  En partant de nos modes de vie et de nos envies, pour penser le véhicule qui répondra à nos attentes, Citroën a développé un programme de confort global, moderne, unique dans toute sa gamme.

Après avoir rendu la liberté de déplacement accessible à tous, Citroën invente la mobilité augmentée, illustrée par la nouvelle production de Batida.

Découvrez le film  Citroën Advanced Comfort, réalisé par Julien Faure.

La vie plus large

Cette mobilité augmentée se caractérise par la désacralisation des véhicules Citroën, le film mettant en avant des situations de vie variées, dans lesquelles la voiture est un partenaire du quotidien, un facilitateur de vie.

Gros plans esthétiques sur des visages, scènes life style, la voiture se fait accessoire, montrée en situation de conduite en quelques occasions. Groupe de jeunes, famille ou entre amies, les nouvelles Citroën sont pleines d’innovations, simplifiant le quotidien et le rendant plus ludique.

cac-3

La vie plus belle

Les différentes modalités du confort, imaginées par le constructeur automobile, sont pleinement illustrées : fluidité de l’usage, habitabilité, ergonomie, connectivité, vie à bord facilitée et agréable, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers.

L’automobile ne se résume plus à des performances, mais s’insère dans un quotidien serein ou excentrique, réconfortant ou chaleureux ; elle devient une expérience qui permet de déplacer sa zone de confort, pour oser aller plus loin.

cac-5

Aucun arbre n’a été endommagé ni maltraité au cours de ce tournage !

Citroën Advanced Comfort

Client : Citroën

Réalisation : Julien Faure

Musique : « Holding Up » de Jabberwocky , album « Lunar Lane »