Archives mensuelles : janvier 2014

Dans la peau de Serge Gainsbourg

Exceptionnel, coup de cœur à ne pas manquer : Philippe Duquesne nous avait renversé lors des représentations de son spectacle Par Hasard et pas rasé, au Monfort Théatre en décembre 2012 et janvier 2013. Batida and co avait mis tout son talent au service de la promotion auprès des médias de ce concert-spectacle plein de surprises. Le 1er février, lors d’une représentation unique à la Salle Jacques-Brel à Pantin, Philippe Duquesne fera revivre le grand Serge avec sa voix sombre et ample.

 Philippe Duquesnephoto Philippe Delacroix

Serge, ne sors pas de ce corps !

Conçu par Camille Grandville comme « une visite dans la peau de Gainsbourg », Par Hasard et pas rasé révèle, grâce à une mise en scène toute en finesse, l’insoupçonnable qualité vocale de Philippe Duquesne et rend hommage à ces chanteurs et ces orchestres de seconde zone qui bourlinguent de cafés-concerts en boîtes de jazz.

Francky et son orchestre se préparent pour un concert. Ce soir, ils abordent le répertoire de Gainsbourg. Les chansons plus ou moins connues de l’homme à la tête de chou s’enchaînent, trouvant un écho dans la vie de Francky. Derrière la nonchalance de l’interprète, Gainsbourg revit d’une façon saisissante, jusqu’à l’identification totale lorsqu’apparaît Gainsbarre. Il ne s’agit pas d’une imitation mais belle et bien d’une incarnation magistrale, attentive aux mots et aux compostions de Gainsbourg.

Vous êtes In, vous n’êtes pas farouches et nous vous avons mis l’eau à la bouche, alors, laissons-nous aller au gré du courant, porter dans le lit du torrent, et dans celui de Duquesne et Gainsbourg, si vous le voulez bien, quittons la rive, partons à la dérive !

Par Hasard et pas rasé, le 1er février 2014  Salle Jacques- Brel à Pantin à 20h30

De Philippe Duquesne et Camille Grandville,

Mise en scène de Camille Grandville

 Lire le communiqué de presse de Batida and co 

Plus d’informations sur le site de la Ville de Pantin

Publicités

Pour les yeux de Rekha

Les Batidam’s ont un cœur généreux, un cœur qui, lorsqu’il s’emballe, les dote d’une énergie formidable. Alors, quand Michèle Fériaud, créatrice de Batida and co, croise en 2002 le regard intense de la petite Rekha, à proximité de la Gare de Victoria à Mumbaï, son cœur a fait un bond.

Rekha a environ 18 mois, de grands yeux d’un noir profond, ses parents, qui mendient aux abords de la gare, sont eux aveugles, ce sont des intouchables, leur avenir paraît aussi sombre que les yeux de leur magnifique petite fille. Sensibilisée depuis de nombreuses années à la situation des femmes et des petites filles en Inde, Michèle décide de changer le cours du destin de Rekha. Grâce à ses contacts sur place – Michèle se rend régulièrement en Inde, un pays qu’elle adore – elle parvient à aider la famille et à gagner sa confiance. C’est d’abord un repas quotidien qui est apporté à Rekha et ses parents, puis au décès du père de Rekha, Michèle trouve un foyer qui accueille la petite fille et sa maman. Cette dernière y suivra une formation lui permettant de trouver un travail, quand à Rekha, elle va pouvoir être scolarisée.  L’avenir s’annonce enfin souriant pour la petite fille et sa maman.

 Rekha 2013Rekha en 2013, elle a 12 ans

 Indian Smiles

 En 2007, Michèle Fériaud prend l’initiative de créer une association baptisée Indian Smiles , afin de pouvoir aider d’autres enfants mendiants des rues de Mumbaï, principalement des petites filles. L’objectif d’Indian Smiles est de permettre à ces enfants d’accéder à la scolarisation et de vivre pleinement leur enfance, leurs familles sont également aidées. L’association vit des dons qui lui sont faits et a pu prendre en charge intégralement deux autres petites filles, Amuda et Seema, et participer au soutien d’une vingtaine de fillettes.

Seema 2013Seema en 2013, elle a 12 ans, elle aussi

Chaque Batidam s’est investie dans l’association à la suite de Michèle, assurant bénévolement et  selon ses compétences les différentes fonctions nécessaires à la vie d’Indian Smiles : trésorerie, rédactionnel, e-mailing et même course à pied ! Des membres de notre équipe ont en effet participé à la Course des Héros 2013 : de quoi rendre nos cœurs plus forts !

Amuda

Partagez notre enthousiasme en soutenant par vos dons l’association Indian Smiles.

 Lire la dernière news letter d’Indian Smiles.

Un merveilleux assaisonnement !

« C’est merveilleusement assaisonner la bonne chair que d’y mêler la musique ! » clamait le Bourgeois gentilhomme de Molière. Fort du succès de ses représentations de 2013, Une Grande Opéra-Bouffe revient le mardi 28 janvier 2014 pour pimenter à nouveau une soirée exceptionnelle, qui se déroulera salle Jacques-Brel à Pantin. Batida and co avait déjà assuré la promotion presse de ce spectacle en 2013 et nous remettons le couvert avec gourmandise, cette année encore !

Visuel Opéra Bouffe - Définitif-bd

Mélodieuses nourritures

Le projet du Grande Opéra-Bouffe, porté par l’ensemble vocal Sequenza 9.3 et le quatuor instrumental Cabaret Contemporain, est d’imaginer une nouvelle forme d’écoute du concert. En cherchant à rompre avec le rituel musical classique et en imaginant de nouveaux modes de représentation qui permettent de libérer la relation avec le public, ils ont conçu une forme musicale à partir d’une situation particulière : le banquet.

Il est vrai que le spectateur se croirait à la noce avec, dans la salle, un dispositif de tables dressées pour accueillir des convives, un service attentionné voire empressé – mais ne serait-ce pas un des comédiens délivrant quelques répliques d’un film en guise de mise en bouche – un répertoire de chants de la renaissance, de créations contemporaines et des détournements d’objets à des fins musicales pour nourrir l’oreille des gourmets. Les artistes sont à tables, ils se fondent parfois dans le public, ils divertissent et captivent l’auditoire par la musique et les propos, tous ayant trait à la cérémonie gastronomique.

Les sets musicaux sont entrecoupés du service et de la dégustation des plats concoctés par Belka Kheder le chef du Relais, restaurant d’insertion à Pantin, partenaire de ce festin qui nourrit, certes, mais surtout aiguise notre appétit musical !

Une Grande Opéra-Bouffe, le 28 janvier 2014  Salle Jacques- Brel à Pantin à 20h30

Par l’ensemble Sequenza 9.3 et le Cabaret Contemporain

Composé par Alexandre Markeos et Laurent Durupt

Lire le communiqué de presse de Batida and co

Plus d’informations sur le site de la Ville de Pantin

Un vif bonheur

Fin janvier : papilles en berne et tympans saturés, les fêtes de fin d’année auront eu raison de tous vos sens et vous aspirez à un renouveau tout en délicatesse. Batida and co sait vous redonner goût à la vie, à travers les soirées « Saveurs et musique » organisées au restaurant Sens Uniques (Paris 18ème) dont elle assure la promotion.  Sens Uniques et Batida and co c’est l’histoire d’une rencontre : à l’occasion du lancement de son restaurant Loïc Evrard fait appel à notre agence pour assurer l’ensemble des relations presse. Et depuis notre collaboration se poursuit, alimentée par le goût commun des mets délicats et des musiques touchantes.

 

Crédit photo : Solène Person

Crédit photo : Solène Person

Leïla Olivesi aux Sens Uniques

Le mardi 28 janvier, c’est la pianiste de jazz, multi récompensée, Leïla Olivesi, accompagnée du contrebassiste Yoni Zelnik, qui viendra ravir les gourmets.

Baignée dans la culture berbère la plus exigeante, amoureuse de jazz depuis ses treize ans, âge auquel elle rejoint la troupe des P’tits Loups du Jazz, cette franco-mauritanienne crée sa première formation musicale en 2002, le Brahma Sextet, et livre en 2004 son premier album « Frida » récompensé par le prix de la SACEM. Elle y rend hommage aux grandes figures féminines qui ont marqué l’histoire et surtout la culture. C’est une femme qui l’inspire encore pour son deuxième album « L’étrange fleur »,  dans lequel elle apporte une mélopée aux mots de sa mère, la poétesse Djamila Olivesi. « La liberté d’expression, la liberté du désir et de la création féminine » animent toujours Leïla dans son troisième album « Tiy ».  Elle en jouera quelques morceaux, lors de cette soirée aux Sens Uniques, en duo avec son contrebassiste, pour un moment de grâce stylisé, subtil, chaud, vibrant et coloré. Leïla Olivesi fait partie de ces artistes féminines dont le talent nous procure, tout comme la cuisine du chef de Sens Uniques, un instant de vif bonheur.

Sens Uniques

44 rue Danrémont 75018 Paris

Téléphone pour réservation : 01 42 23 04 63

Lire le communiqué de presse

Image

Carte de vœux dans l’air du temps

Carte de voeux Batida and co par Mademoiselle Georgette

Tout est à construire

crédit photo : Tristan Jeanne-Vals

crédit photo : Tristan Jeanne-Vals

Depuis déjà deux ans, Batida and co assure la promotion de la saison culturelle de Pantin auprès des médias, et en cette année 2014, cette saison culturelle démarre avec des propositions théâtrales contemporaines qui vont bousculer le spectateur.

Voici notre petit coup de projecteur sur la pièce écrite et mise en scène par Pauline Sales « En travaux ».

Une rencontre au présent 

Lorsqu’André chef de chantier français rencontre Svetlana, poseuse de plaques de plâtre biélorusse, forcément ça bouge. C’est un homme, elle est une femme, ils viennent d’horizons radicalement différents. Entre lui qui bâtit sa vie comme il érige des murs, et elle qui traverse l’existence sans y laisser de traces, la collision est certaine.

La metteuse en scène maître d’œuvre

La pièce, construite comme un puzzle, retrace les moments forts de cette confrontation où ce qui compte c’est ce que l’on va bousculer, détruire et finalement découvrir chez l’autre, l’architecture de l’humain.

Pauline Sales a conçu, écrit et pensé cette pièce pour les deux acteurs Hélène Viviès et Anthony Poupard, familiers de son travail. Et signe sa première mise en scène par goût du travail en commun, dit-elle.

C’est en travaux, c’est pas fini, c’est un peu comme on est, pas encore terminé, et le travail qu’il reste à accomplir pour être comme on voudrait ou pourrait, et on meurt avant c’est sûr.

C’est un peu ce qu’on essaie de bâtir aussi bien dans nos vies que plus largement avec les autres dans la société, un présent et un futur, avec la confusion, les doutes, l’énergie, les contradictions et l’impuissance de notre époque.

C’est encore, c’est, espérons, c’est, malgré tout, toujours en travaux, en devenir, en recherche. En travaux au moins c’est encore possible. Pauline Sales

En Travaux, les 14 et 15 janvier 2014 Salle Jacques- Brel à Pantin à 19h30

Ecriture et mise en scène Pauline Sales

Interprétée par Hélène Viviès et Anthony Poupard

Plus de renseignements sur le site de la Ville de Pantin

Lire le communiqué de presse de Batida and co

Lire la news letter culturelle de la Ville de Pantin réalisée par Batida and co 

Le grand saut

Voilà, c’est fait.

Cédant aux appels d’espoirs nouveaux, d’opportunités à saisir et de promesses alléchantes, nous avons sauté à pieds joints dans la nouvelle année. Peut-être avez-vous légèrement frémi devant ces 365 nouvelles journées à remplir ?

Eh bien, chez Batida and co, on ne connaît pas l’angoisse du nouvel an. Portées par l’énergie de l’année 2013, le grand saut est pour nous un nouvel envol !

En 2013, nous avions déjà fait bouger les lignes : quittant l’historique espace du 18ème arrondissement, Batida and co s’était  posée aux portes de Paris, à Clichy. Là, dans un espace cosy, notre équipe, telle une petite ruche hyper active, a poursuivi son labeur.

Les reines des relations presse

Notre équipe dédiée aux relations presse s’est particulièrement illustrée dans le secteur culturel,  assurant la promotion auprès des médias de l’Avant Scène, théâtre de Colombes et sa programmation ambitieuse.  Le partenariat de Batida and co avec la ville de Pantin s’est poursuivi également en 2013 : dossier de presse, communiqués sur les points forts de la saison culturelle, news letters trimestrielles, relance  ciblée des journalistes, nos petites abeilles ont œuvré sans relâche !

Elles ont, en même temps, assuré la promotion médiatique de l’inauguration du  116, le nouveau centre d’art contemporain de Montreuil : aide à la rédaction du dossier de presse et des communiqués, couverture presse maximale dans les médias généralistes et spécialisés,  gestion des interviews et des reportages, là encore l’équipe a utilisé toutes ses compétences et son expérience au service de son client.

Ont également bénéficié des talents de nos reines des relations presse : le Festival Guitare au Beffroi (Montrouge), le Festival Jazz au Phare (Ile de Ré) et le restaurant Sens Uniques (Paris).

Les abeilles ouvrières de l’audiovisuel

Bourdonnement créatif et efficacité redoutable, notre équipe spécialisée dans l’audiovisuel a su proposer en 2013 des choix esthétiques et narratifs forts afin de dynamiser l’image et les produits de ses clients. Rien de surprenant car notre équipe est riche d’une solide expérience et sait s’entourer des compétences indispensables à la réalisation d’un film de qualité. N’hésitant pas à butiner hors des sentiers battus, elle parvient à proposer le meilleur tout en maîtrisant parfaitement les budgets.

En suivant la trajectoire de 2013, cette nouvelle année 2014 s’annonce pour nous, non pas comme un vol de reconnaissance, mais bel et bien comme  une formidable envolée !

Nous vous souhaitons à tous le même élan !